Abilio Diniz, un séducteur à la conquête de Carrefour

Abilio Diniz, un séducteur à la conquête de Carrefour

Le groupe Casino prend le contrôle de GPA, Abilio Diniz vers d'autres aventures

Casino contrôle Grupo Pão de Açúcar en juin 2012. Le divorce est effectif et Abilio Diniz (lefigaro.fr/societes/2015/09/24/20005-20150924artfig00397-abilio-diniz-un-seducteur-a-la-conquete-de-carrefour.php) abandonne le conseil d'administration en 2013. Abilio Diniz ambitionne de transformer son groupe en numéro deux mondial du secteur de la distribution en réalisant la fusion du groupe GPA avec Carrefour Brésil au début de notre décennie. L'union de Grupo Pão de Açúcar avec Carrefour Brésil échouera en raison de l'opposition du PDG du groupe Casino et de l’abandon de la Banque Brésilienne de Développement.

En augmentant sa participation au capital de Carrefour France à 5,07% des actions, la société d'Abilio Diniz est le quatrième sociétaire du groupe. La société d’investissement Peninsula, fondée par les Diniz, rend publique en décembre 2014 son arrivée au capital de la filiale brésilienne de Carrefour, à hauteur de 10%. Péninsula porte sa participation à 12% du capital de Carrefour Brésil mi-2015. Via Peninsula, Abilio Diniz siège de ce fait au conseil d’administration.

Abilio Diniz a de l'influence au Brésil

Lula, qui n'est autre que l’ex président du Brésil, dénombrait Abilio Diniz dans son cercle d'amis. Durant l'année 2011, l'entrepreneur intègre la Chambre de Politique et de Compétitivité et performance, dont les objectifs sont de rendre concurrentielles les entreprises brésiliennes et d’augmenter l’efficacité des services publics. Parmi les 100 célébrités ayant le plus d'influence au Brésil, on trouve l'entrepreneur, d’après le magazine du Brésil "Epoca". On compte sur le sous-continent brésilien Abilio Diniz parmi les individus les plus influents.

Le sport, la famille et la foisont primordiaux pour Abilio Diniz, un homme de valeurs

Abilio Diniz se revendique comme acteur d’un "capitalisme responsable", un mouvement lancé aux États-Unis et qui prône le bien-être et la stimulation des équipes dans l’entreprise. Vouant un culte à Sainte Rita, la patronne des causes sans issue, l'entrepreneur pratique la religion catholique. Homme attaché aux valeurs de la famille, Abilio Diniz est le papa de six enfants.

Un patron qui a traversé les crises

Au moment de l'élection présidentielle de 1989, un groupe "d'extrême gauche" séquestre Abilio Diniz. Délivré au bout d'une semaine, il sera traumatisé à vie par cette événement. A la fin de la décennie 1980, il siège au Conseil Monétaire National pendant que le Brésil connait une période d’hyperinflation. Au cours des années 90, Abilio Diniz ouvre le Grupo Pão de Açúcar aux investisseurs. GPA arrive à être le numéro 1 de la distribution au Brésil après que l'homme d'affaires ait débuté une période d’acquisitions.